Santé

Tests graphiques : apprendre à connaître l’enfant à travers ses dessins

Les tests graphiques sont un outil idéal pour l’évaluation psychologique des enfants. Par le biais de dessins, ils nous permettent d’accéder à l’inconscient des enfants de manière simple et amusante. En outre, empêcher l’apparition de barrières ou de résistances qui pourraient survenir lorsque l’on essaie d’obtenir l’information par d’autres moyens plus directs.

Ces tests nous permettent d’accéder à des informations précieuses sur la personnalité et les conflits des enfants. De manière graphique, ils projettent dans leurs créations ce qu’ils portent à l’intérieur. Ils dessinent ce qu’ils ressentent plus que ce qu’ils voient.

Que sont les tests graphiques ?

Les tests graphiques font partie des techniques de projection. Ils étudient la personnalité au moyen de documents non structurés offerts à la personne. Ce manque de structure permet à l’individu de recréer ses expériences de manière libre.

Dans les techniques graphiques, en particulier, l’enfant est chargé de dessiner certains éléments. En analysant en détail la symbolique de ses dessins, nous pouvons identifier ses désirs, ses conflits et ses craintes. Nous pouvons également détecter les problèmes sociaux ou familiaux et les difficultés d’apprentissage et de développement.

Bien qu’ils puissent également être appliqués aux adultes, ils sont particulièrement adaptés à l’évaluation des enfants, car le dessin est une activité quotidienne et agréable pour les enfants, et permet d’éviter les difficultés d’expression verbale qu’ils peuvent avoir en raison de leur âge.

Que devons-nous rechercher dans les tests graphiques ?

Afin de tirer des conclusions valables, il est essentiel d’utiliser des manuels de normalisation et ont une grande expérience clinique de ces tests. Toutefois, ce sont là certains des aspects à prendre en compte lors de l’analyse d’un test graphique :

  • Des éléments curieux qui attirent l’attention. Les parties du dessin qui devraient être là et qui ne l’ont pas été, ou les éléments qui sont manifestement restés. Par exemple, une photo d’une personne sans nez ou avec trois oreilles. Cela nous alerterait qu’il y a un conflit lié à cet élément.
  • Sections effacées ou barrées. L’excès de corrections dans le dessin indique une tendance au perfectionnisme.
  • Ombres quelque part dans le dessin peut montrer qu’il y a une certaine fixation ou anxiété au sujet de la zone ombrée.
  • Coup de crayon. Une ligne forte et marquée indique la sécurité et la fermeté, tandis qu’une ligne plus faible indique la timidité ou l’insécurité.
  • Lieu du dessin. L’endroit sur la feuille où la personne fait son dessin peut nous montrer son degré d’imagination ou de réalisme. Plus l’artiste est bas, plus il est attaché à la réalité.

Quelques exemples de tests graphiques

Le dessin de la figure humaine

Dans cette technique, on demande à l’enfant de dessiner une figure humaine, une personne. A la fin, on lui demande de dessiner un autre du sexe opposé. Ces dessins nous permettent de déterminer à la fois le niveau de maturité mentale de l’enfant et la présence de problèmes émotionnels.Les enfants dessinent en faisant des tests graphiques.

Les indicateurs les plus liés aux difficultés intellectuelles sont : les chiffres minuscules, la tête très grosse ou l’omission des pieds et des mains. Ceux qui indiqueraient des difficultés émotionnelles seraient : de grandes mains ou de grands pieds, des dents et des ongles mis en évidence ou ombrés du corps.

Le test de la famille

Dans cette technique, l’enfant est chargé de dessiner une famille. De la représentation, on peut déduire comment l’enfant perçoit les liens familiaux. Par exemple : les chiffres qui sont dessinés en premier et qui occupent la place centrale sont ceux que l’enfant perçoit comme les plus importants. Ainsi que celles qui sont plus grandes et qui sont dessinées avec plus de détails.

Au contraire, les chiffres dessinés en dernier, plus petits et moins détaillés, sont plus dévalorisés par l’enfant. D’autre part, plus les deux personnages sont proches dans le dessin, plus les liens d’affection entre eux sont importants.

Conclusions

La fiabilité et la validité de ces tests font l’objet d’une certaine controverse. Il est nécessaire de recourir à des sources fiables et d’éviter toute interprétation subjective. Toutefois, ils constituent un excellent outil pour nous montrer le monde intérieur des enfants de manière simple et accessible.

Grâce à ces tests, nous pouvons détecter les difficultés intellectuelles et émotionnelles. Mais surtout, nous pouvons en apprendre davantage sur la personnalité de l’enfant et sur la façon dont il se voit et dont il se voit dans son environnement.

Vous pourriez également aimer...