Santé

L’importance d’une routine au coucher

Parfois, l’heure du coucher ressemble plus à une bataille ou à une lutte de pouvoir qu’au moment de paix que nous aimerions tous partager avec nos enfants. En répétant une routine avec eux tous les jours avant de s’endormir, ce processus sera plus facile et plus agréable pour tout le monde.

Je ne veux pas m’endormir

De nombreux enfants n’aiment pas l’heure du coucher pour diverses raisons. Ainsi, ils y résistent et le reportent le plus longtemps possible, finissant parfois par avoir recours à notre patience et à nos ressources pour leur faire entendre raison.

Pour beaucoup, la peur est la principale raison de la résistance à l’endormissement. La nuit, les enfants sont laissés seuls dans le noir et peuvent avoir des craintes et des fantasmes sur divers dangers.

Dans d’autres cas, il s’agit de l’activité excédentaire celle qui empêche tout de circuler correctement. Les enfants sont, par nature, actifs, énergiques et explorateurs. Ils aiment bouger, découvrir et faire des activités, et il n’est pas toujours facile pour eux de se détendre et d’arrêter leur activité.

Il est également possible que l’enfant n’ait pas vu un parent de toute la journéeou les deux, en raison de leurs horaires de travail. C’est pourquoi elle a envie de passer du temps avec eux et refuse de s’en séparer si rapidement.

Considérations précédentes

Il existe quelques lignes directrices de base que nous pouvons suivre pour aider nos enfants à acquérir de bonnes habitudes de sommeil.

  • L’essentiel est déterminer l’heure à laquelle vous devez vous coucher. Pour ce faire, nous devons considérer combien d’heures de sommeil un enfant de son âge a besoin.
  • Veillez à ce que l’heure avant de vous coucher soit détendue et calme. À cet égard, il est utile de supprimer l’utilisation d’écrans au moins une heure avant le coucher.
  • Empêchez votre petit de faire un lien entre l’heure du coucher et quelque chose de négatif. Ne l’envoyez jamais dormir pour le punir de son mauvais comportement.
  • Faites-lui savoir à l’avance (environ 15 minutes) que l’heure du coucher approche, afin que vous puissiez finir ce que vous faites sans que cela ne soit un changement brusque.

Créer une routine pour l’heure du coucher

Le fait d’avoir une série d’activités qui se répètent de la même manière jour après jour aide les enfants à ressentir un sentiment de continuité et de stabilité dans leur vie, et les encourage à intégrer cette séquence comme une habitude naturelle.

Les clés indispensables que toute routine devrait avoir avant d’aller dormir sont, principalement

  1. Maintenir la même heure de coucher et de réveil tous les jours.
  2. Intégrer les devoirs de l’enfant, comme se laver les mains, se brosser les dents ou préparer le sac à dos.
  3. Effectuer des activités tranquilles et propice au sommeil.
  4. Inclure le contact physique et la compagnie de ses parents.

Donc, la première chose à faire est de s’assurer que l’endroit où le petit va dormir est adapté. Une lumière faible, une température moyenne, une musique douce et une odeur agréable sont une bonne combinaison.

Activités pour notre routine du coucher

Nous devons donc sélectionner les activités à inclure dans notre routine. En plus des tâches obligatoires, comme le brossage des dents, nous vous proposons des activités tranquilles que vous pouvez faire avec vos enfants tous les soirs.L'importance de la routine avant le coucher.

  • Lecture d’histoires. Il est bien connu que les enfants aiment entendre des histoires. Ils laissent libre cours à leur imagination, et en plus, leur faire sentir qu’ils sont précieux et importants, puisqu’à ce moment-là ils ont toute votre attention. Que vous soyez celui qui lit ou votre petit, c’est une activité fortement recommandée.
  • Encourager la pensée positive. Tant pour combattre d’éventuelles craintes que pour aider votre enfant à développer une mentalité optimiste, il est conseillé de consacrer ces derniers moments à revoir et à partager toutes les bonnes choses qui nous sont arrivées au cours de la journée. Nous pouvons aussi jouer ensemble pour imaginer de belles choses.
  • Vous aider à diminuer l’activation. Si votre petit garçon a du mal à tenir le coup en ce moment, Des techniques de relaxation simples peuvent vous aider à baisser votre tonus général. Pour ce faire, vous pouvez le caresser avec vos doigts ou un objet doux pendant que vous lui chantez. Vous pouvez également lui demander d’imaginer, les yeux fermés, un escalier qu’il descend pas à pas (avec votre voix comme guide). Au bas de cet escalier, vous trouverez une chambre pleine de coussins doux et confortables où vous dormirez à poings fermés.

Vous pourriez également aimer...