Santé

Le lupus systémique chez l’enfant

Le lupus systémique chez l’enfant est une maladie auto-immune qui peut affecter plusieurs organes. Cette pathologie présente plusieurs manifestations cliniques multisystémiques et, bien que plusieurs études aient été réalisées, sa cause est encore inconnue.

Qu’est-ce que le lupus systémique chez l’enfant ?

Le lupus érythémateux systémique (LED), également connu sous le nom de lupus érythémateux disséminé, est une maladie auto-immune chronique qui présente plusieurs manifestations cliniques complexes. Lorsque cette pathologie débute, elle peut se présenter sous la forme d’un tableau aigu, fulminant et multiorganique ou insidieux avec des symptômes intermittents, tels que fièvre, malaise général, exanthème ou arthrite.

D’autre part, selon les données recueillies par le Journal de l’Hôpital de Pédiatrie Garrahan, en Argentine, un total de 25% des cas de lupus érythémateux systémique (LED) surviennent généralement pendant l’enfance, entre 11 et 15 ansLe nombre de cas est très faible, alors que seulement 5 % des cas surviennent avant l’âge de 5 ans.

Le lupus érythémateux disséminé dans l’enfance peut survenir à tout âge, avec une incidence maximale à 12 ans.

Manifestations cliniques

Les manifestations cliniques peuvent varier d’un patient à l’autre et affecter différents organes. Dans le cas des enfants, les symptômes sont généralement plus agressifs que chez les adultes, et ils se manifestent à différents stadesque nous expliquerons plus loin.

Symptômes généraux

Au début de la maladie, des symptômes tels que la fièvre, un mauvais état général ou une perte de poids se produiront. Ensuite, d’autres symptômes, plus forts, commenceront à se manifester, qui peuvent rapidement compromettre la santé de l’enfant.

Manifestations cutanées du lupus systémique chez l’enfant

L’apparition de cette maladie est caractérisée par des manifestations cutanéesce qui en fait l’un des principaux symptômes à prendre en compte. Parmi les symptômes, nous soulignons l’érythème malaire, les ulcères buccaux, l’éruption vasculaire, la photosensibilité, l’alopécie, les lésions discoïdes et le phénomène de Raynaud. Comme mentionné ci-dessus, les manifestations peuvent varier d’un patient à l’autre.

Manifestations musculo-squelettiques

L’arthrite est l’un des symptômes les plus fréquents chez les enfants. Elle se présente généralement sous la forme d’une polyarthrite symétrique, qui est généralement très douloureuse et peut affecter aussi bien les grandes que les petites articulations.

Manifestations cardiaques

Les manifestations cardiaques sont similaires aux cas qui se produisent chez les adultes. Parmi les plus courantes, on trouve la péricardite, la myocardite, les maladies valvulaires et les maladies coronariennes secondaires à l’artérite coronaire ou à l’athérosclérose.

Manifestations neuropsychiatriques du lupus systémique chez l’enfant

Une autre manifestation que l’on peut trouver est l’implication du système nerveux centralLes symptômes sont généralement bénins, mais des symptômes plus légers comme des maux de tête ou des pertes de mémoire peuvent également apparaître.

Implication des poumons

Les manifestations pulmonaires peuvent aller d’altérations subcliniques à des formes plus complexes. Parmi les plus courantes, on trouve les pleurites et, dans un nombre plus restreint de cas, les pneumonies, les pneumothorax, les maladies interstitielles diffuses, l’hypertension pulmonaire et les hémorragies pulmonaires.

Implication des reins

Dans la plupart des cas, ils le font, est généralement la manifestation la plus courante et facilite généralement le diagnostic précoce de la maladie. Selon les recherches de l’Association espagnole de pédiatrie, 80% des patients qui présentent des altérations rénales, développeront des altérations au cours de la première année de la maladie.Bras d'une personne atteinte de lupus systémique.

Autres événements

Parmi les différentes manifestations de la maladie, on peut aussi trouver des problèmes gastro-intestinaux comme la péritonite, le dysfonctionnement oesophagien et la colite. Des problèmes oculaires tels que des exsudats, un oedème papillaire, une rétinopathie, entre autres, peuvent également survenir.

Traitement du lupus systémique chez l’enfant

Le traitement du lupus systémique chez les enfants et les adultes est souvent complexe car l’étiologie de la maladie n’est pas bien définie et il existe diverses manifestations cliniques, qui varient d’un patient à l’autre, de sorte aucune directive thérapeutique uniforme n’est établie. Selon les cas, voici quelques-unes des recommandations générales :

  • L’enfant doit se reposer et éviter les situations génératrices de stress.
  • L’exercice physique aide à prévenir la fatigue et la faiblesse musculaire. Elle doit être pratiquée après que l’épidémie aiguë ait été surmontée.
  • Les patients souffrant de photosensibilité ne doivent pas être exposés directement ou indirectement au soleil.
  • Le traitement doit être indiqué en fonction des manifestations cliniques de l’enfant.

Le traitement pharmacologique dépend des symptômes et des manifestations de l’enfant, et cela doit être indiqué par un spécialiste. Certains traitements le sont :

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Les antipaludéens.
  • Corticostéroïdes.
  • Immunosuppresseurs.
  • Cyclophosphamide.
  • Azathioprine.
  • Le méthotrexate.

Le lupus systémique chez l’enfant est considéré comme une maladie graveAinsi, un diagnostic précoce permettra d’étudier les manifestations cliniques chez l’enfant et de déterminer le traitement approprié, en fonction de son état.

Vous pourriez également aimer...