Site icon

Le CBD : Comment ça marche ?

Le CBD est un produit obtenu à partir de l’extraction de la molécule de cannabidiol contenu dans le chanvre. Ce produit est connu pour ses multiples bienfaits sur le corps de l’homme. Cependant, de nombreuses personnes en consomment sans pour autant savoir comment marche le CBD. De quelle façon ce produit arrive-t-il à produire les bienfaits qui lui sont attribués ? Nous aborderons davantage le sujet dans le corps de cette rédaction.

 

Qu’est-ce que le système endocannabinoïde ?

Il y a de nombreuses années, le système endocannabinoïde a été découvert dans l’organisme des mammifères. D’après les nombreuses études effectuées par les scientifiques, il a été révélé que le rôle du système endocannabinoïde a permis de comprendre plus en profondeur le mode de fonctionnement des cannabinoïdes compris dans le CBD. De plus, ce mécanisme organique est connu pour le rôle régulateur qu’il joue. N’hésitez pas à vous rendre sur Weed-side-story.com pour en savoir davantage sur le sujet.

 

Quel lien entretiennent le système endocannabinoïde et les molécules cannabinoïdes ?

Il faut retenir que les cannabinoïdes que comprend le CBD semblent marcher sur le corps humain puisqu’ils miment l’action des endocannabinoïdes sécrétés par ce dernier. En effet, ceux-ci produisent des interactions avec les récepteurs cannabinoïdes situés aussi bien dans le système nerveux central que dans le système nerveux périphérique. Il y en a qui sont également présents au sein des cellules du système immunitaire.

En tout, les scientifiques ont pu mettre en évidence deux types de récepteurs cannabinoïdes. Ils ont été nommés récepteurs « CB1 et CB2 ». Selon les récepteurs avec lesquelles les cannabinoïdes contenus dans le cannabis partagent des liaisons, ces derniers peuvent produire différents effets sur le corps humain ainsi que sur le système nerveux.

 

Comment fonctionne le CBD sur le système endocannabinoïde ?

Contrairement au CBN, le CBD est une molécule qui ne partage pas de lien direct avec les récepteurs cannabinoïde. Afin qu’elle puisse produire les effets qui lui sont attribués, cette molécule interagit indirectement avec ceux-ci. C’est avec les récepteurs CB2 qu’elle parvient à de tels exploits. C’est notamment grâce à cette interaction indirecte que la molécule de CBD parvient à empêcher le THC de s’associer aux récepteurs CB1. Par conséquent, le CBD participe à la réduction de l’effet psycho actif attribué au cannabis. C’est pour cela qu’il est dit que le CBD est un anti psychotique.

 

Le CBD s’associe-t-il à d’autres récepteurs pour fonctionner ?

L’action du CBD transcende le concept des liaisons avec les récepteurs endocannabinoïde CB1 et CB2. En effet, le cannabidiol est aussi connu pour influer sur les récepteurs 5-HT appartenant à l’hormone de la sérotonine. Il s’agit notamment du constituant organique permettant à l’homme de ressentir du plaisir ainsi que du bonheur. Au vu de cela, il est normal de donner raison aux consommateurs qui affirment ressentir de la relaxation et du bonheur après avoir ingéré du CBD. Le CBD est aussi connu pour produire de nombreux autres effets sur l’organisme humain. Cela est possible, car le cannabidiol et les autres cannabinoïdes parviennent à s’associer aux récepteurs d’autres hormones humaines.

Quitter la version mobile