Santé

L’alimentation pendant les menstruations

Avant de découvrir quels sont les aliments les plus bénéfiques pendant les menstruations, il est important de connaître le cycle menstruel. Ce cycle se compose de quatre phases différenciées par le type d’hormones prédominantes.

  • Phase folliculaire. Elle commence dès la fin de vos règles. C’est une période où les oestrogènes sont plus concentrés. En revanche, la FSH et la LH sont faibles. Aussi, plus d’œstrogène augmente la sensibilité à l’insuline et l’absorption du calcium par les os.
  • L’ovulation. Elle représente environ la moitié du cycle (14-16 jours selon que la durée est de 28-35 jours). Elle dure entre 16 et 24 heures et des niveaux élevés de LH sont observés. En revanche, les oestrogènes diminuent progressivement jusqu’à ce qu’ils atteignent la phase suivante. En outre, La température corporelle et vaginale augmente, tout comme le taux de métabolisme.
  • Phase lutéale. Il est connu sous ce nom car il génère le corpus luteum. Elle est le résultat de la maturation du follicule libéré lors de l’ovulation. Elle coïncide également avec l’augmentation de la progestérone, qui atteint son maximum. En somme, les menstruations ont lieu au cas où la fécondation n’aurait pas eu lieu en raison d’une grossesse. Il inclut le syndrome prémenstruel. Cependant, les niveaux de folates (vitamine B9) augmentent.
  • Menstruations. C’est le début du cycle qui se répète tout au long de la vie féconde d’une femme. Elle dure environ 6-7 jours. Elle se caractérise par des saignements, qui impliquent l’élimination des toxines, ainsi que de certains nutriments tels que le fer ou l’acide folique. En outre, la teneur de certaines vitamines et minéraux diminue en raison des changements hormonaux et métaboliques qui se produisent. Il est donc essentiel de les remplacer par des aliments. Nous vous en parlerons plus loin.

Aliments recommandés pendant les menstruations

Le fer, élément nutritif de base de l’alimentation recommandée pendant les menstruations

On le trouve dans les aliments d’origine animale et végétale, bien que le premier soit mieux absorbé. Cependant, nous pouvons augmenter l’assimilation en incluant dans le même repas certains aliments riches en vitamine C, comme le jus de citron, les poivrons, les oranges, les mandarines ou les kiwis. Il est également conseillé d’éviter les produits laitiers et le café, car ils rendent la tâche plus difficile.

Il est principalement présent dans la viande rouge, les mollusques (moules, palourdes, coques…) et les légumineuses. On le trouve également dans les poissons.

Légumes à feuilles vertes

Ils sont riches en magnésium et aussi en acide folique, ce qui encourage leur consommation à ce stade aide à réduire les crampes menstruelles et le mal de tête si caractéristique. De plus, l’acide folique est essentiel si nous voulons tomber enceinte.

La recommandation est de les incorporer dans au moins un repas principal et principalement sous forme crue. Vous pouvez les prendre dans une salade ou faire un green shake avec d’autres légumes et épices. Ce groupe comprend la laitue, la mâche, la roquette, l’endive, le céleri, les épinards, les bettes à carde, le chou et le brocoli.

Aliments riches en calcium

Normalement, les valeurs de ce minéral sont directement liées au magnésium, car elles sont antagonistes. En outre, car les niveaux baissent, le gonflement et la rétention d’eau sont plus importants. Elle augmente même le risque de fracture et d’ostéoporose. Il est donc nécessaire de couvrir les doses recommandées pour l’éviter.Alimentation très saine et bénéfique pendant les menstruations.

Ici il est important de noter que les produits laitiers ne sont pas une source exclusive. Il peut plutôt être ingéré par les amandes, la famille des crucifères (choux, brocolis, choux-fleurs, etc.), les haricots blancs et les sardines.

Fruits, légumes et épices, autres aliments les plus bénéfiques pendant les menstruations

Comme nous l’avons déjà dit, est une étape de détoxification, il est donc nécessaire d’incorporer les antioxydants par l’alimentation. On les trouve principalement dans les fruits et légumes aux couleurs vives (potiron, poivron, patate douce, tomate, carotte, raisin, pastèque, etc.), le thé vert et les épices telles que le curcuma ou le gingembre.

En bref, suivre un régime alimentaire varié et à base de légumes pendant les menstruations est la clé pour se sentir mieux et de reconstituer tous les nutriments perdus en raison des processus physiologiques générés à ce stade. Vous pouvez même réduire l’inconfort.

Vous pourriez également aimer...