Santé

La dermatite séborrhéique infantile

La dermatite séborrhéique infantile n’est pas toujours considérée comme une maladiemais la manifestation symptomatique d’autres altérations cutanées. C’est une maladie chronique qu’il faut différencier de la dermatite atopique, cette dernière étant relativement fréquente dans l’enfance.

La dermatite séborrhéique infantile

Où se trouve-t-elle ?

La dermatite séborrhéique ne doit pas être confondue avec la dermatite atopique, car il s’agit d’un une affection plus légère qui se situe sur le visage et le cuir cheveluLa peau du visage, telle que la zone autour des sourcils, des narines ou du menton, peut être traitée avec un traitement spécial. En atopie, les blessures sont plus fréquentes dans les extrémités, le cou et le visage dans les paupières et la zone péribuccale.

En cas de dermatite séborrhéique dans l’enfance et uniquement sur le cuir chevelu, on l’appelle généralement « croquette de berceau ». En ce sens, elle peut s’étendre au visage et à la zone des couches et, dans ce cas, elle est appelée dermatite séborrhéique, car elle se produit là où il y a le plus grand nombre de glandes sébacées productrices de pétrole ou de sébum.

Il convient de noter que La dermatite séborrhéique est une affection cutanée non infectieuse très fréquente chez les enfants. Elle commence généralement dans les premières semaines de la vie et disparaît lentement sur une période de quelques semaines ou de quelques mois. Contrairement à l’eczéma ou à la dermatite de contact, la dermatite séborrhéique infantile est inconfortable et provoque parfois de l’irritabilité.

Il est essentiel de souligner qu’elle n’est pas contagieuse, car il s’agit d’une question qui préoccupe les parents et qui peut être, si elle n’est pas clarifiée, une source majeure de stigmatisation.

Causes et traitements

Il n’est pas facile d’identifier les causes de la dermatite séborrhéique chez l’enfant. Toutefois, il est possible de citer les éléments suivants, qui peuvent même être liés à une combinaison de facteurs :

  • Activité des glandes sébacées.
  • Champignons de levure à peauprincipalement dans les zones où les glandes sébacées sont plus nombreuses.
  • Changements dans le microbiote de la peau.
  • Conditions génétiques.
En ce qui concerne le traitement, il convient de distinguer s’il s’agit de la dermatite séborrhéique qui apparaît chez les bébés et sur le cuir chevelu (croûtes de lait), ou de celle qui présente des lésions cutanées et chez les enfants plus âgés.

Traitement des dermatites séborrhéiques et des croûtes de lait chez les enfants

  • Lavez les cheveux de votre bébé avec un shampoing pour bébé qui est doux et n’irrite pas les yeux.
  • Enlevez doucement les squames et, si elles ne se détachent pas facilement, appliquez une petite quantité d’huile minérale sur le cuir chevelu du bébé.
  • Contrairement à ce que l’on suppose, il est préférable de ne pas effectuer de manœuvres intempestives pour enlever les squames, car elles peuvent blesser le cuir chevelu et stimuler davantage la sécrétion glandulaire.La dermatite séborrhéique infantile.

Pour la séborrhée dans d’autres parties du corps, le praticien peut également recommander une crème légère contenant des stéroïdes ou des antifongiques, ces derniers étant des médicaments qui combattent les champignons mais qui nécessitent un encadrement professionnel.

Qu’en est-il du traitement chez les adultes ?

Les flocons et la peau sèche peuvent être traités avec des shampoings en vente libre pour les pellicules ou les médicaments. Ces produits contiennent des ingrédients tels que l’acide salicylique, le goudron de houille, le zinc, la résorcine, le kétoconazole ou le sulfure de sélénium.

Enfin, rappelez-vous…

L’importance de éviter l’automédication qui peut masquer ou modifier les blessuresIl est donc plus difficile pour le professionnel d’établir un diagnostic correct.

Vous pourriez également aimer...