Nutrition

Des moyens naturels d’aider à soutenir votre glycémie

Des moyens naturels d’aider à soutenir votre glycémie

Pour la plupart d’entre nous, la période des Fêtes est souvent une période de gâterie et le pourcentage de sucre dans notre alimentation augmente considérablement. Après quelques semaines d’une telle consommation, nous pouvons nous sentir fatigués et fatigués. De plus, nous pouvons ressentir des fringales ainsi que des baisses d’énergie importantes lorsque nous essayons de réduire notre consommation de sucre. Dans l’article du blogue d’aujourd’hui, nous discutons de moyens simples et naturels de soutenir votre glycémie pour vous aider à commencer cette année avec une énergie stable et stable.

sucre

Régime alimentaire

La première étape pour équilibrer votre glycémie est de surveiller les aliments que vous mangez. En voici quelques-unes à considérer et d’autres à éviter.

Aliments à essayer

Aliments à faible indice glycémique. L’indice glycémique (IG) est une mesure de l’effet des aliments contenant des glucides sur la glycémie. Un indice glycémique élevé (70 ou plus) entraînera une hausse importante de votre glycémie, tandis que les aliments à faible indice glycémique n’entraîneront qu’une légère hausse. Voici quelques aliments courants à faible IG qui valent la peine d’être introduits dans votre alimentation :. Pâtes à l’avoine La plupart des fruits Légumes non amylacés Légumes Légumineuses Lentilles Oeufs. Vous remarquerez qu’il n’y a pas de viandes sur cette liste. C’est parce que les viandes ne contiennent pas de glucides et qu’elles ne font donc pas partie de l’indice glycémique. Fibres. Il a été démontré que les régimes riches en fibres, en particulier en fibres solubles, aident les personnes hypertendues en ralentissant la digestion des glucides et l’absorption du sucre dans le corps (1). Les aliments riches en fibres comprennent les fruits, les légumes, les légumineuses et les grains entiers. Les oméga-3 font beaucoup de choses merveilleuses pour votre corps, y compris l’amélioration de votre santé cardiaque. Mais l’un de leurs principaux avantages pour les personnes hyperglycémiques est qu’elles vous aident à vous sentir plus rassasié plus longtemps. Votre corps utilise les oméga-3 à combustion lente à la place des sucres, de sorte que vous aurez moins tendance à prendre une collation riche en glucides. Essayez certains de ces aliments :. Huile d’avocat Huile de noix de coco Poissons gras (saumon, thon, hareng, etc.) Noix Huile d’olive Ghee.

Aliments à éviter

Aliments à index glycémique élevé. Pour les raisons mentionnées ci-dessus, évitez les aliments dont l’indice glycémique est supérieur à 70. Quelques exemples courants sont :. Pain blanc Riz à grains courts Melons Ananas Ananas Gruau instantané Pommes de terre Pommes de terre Desserts sucrés Beaucoup de céréales pour le petit déjeuner (riz soufflé, corn flakes, etc). Essentiellement, vous voulez rester à l’écart des grains hautement transformés et de tout ce qui est très riche en amidon ou en sucre, car ces aliments feront monter rapidement votre glycémie et il faudra plus de temps pour que votre corps traite tout le sucre supplémentaire. Vinaigre de cidre de pomme. De nombreuses personnes prennent régulièrement du vinaigre de cidre de pomme pour ses nombreux bienfaits pour la santé, et des études suggèrent qu’il peut aider à abaisser la glycémie en améliorant l’action de l’insuline et en augmentant la consommation de glucose (2).

Habitudes alimentaires

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que la façon dont vous mangez peut avoir un impact presque aussi important sur votre santé globale que ce que vous mangez. Envisagez d’introduire certaines de ces techniques pour vous aider à modérer votre glycémie. Ils sont également excellents si vous essayez de perdre du poids. Surveillez la taille de vos portions. Déterminez le nombre de kilojoules que vous devriez consommer chaque jour et réglez la taille de vos portions au moment des repas pour vous assurer que vous ne mangez pas trop. Non seulement cela réduira l’augmentation de la glycémie qui suit les repas, mais cela vous aidera aussi à éliminer tout apport calorique inutile. La réduction de votre apport calorique est un élément clé de la perte de poids, et la perte de poids est l’un des moyens les plus connus de réduire votre risque de diabète. Mangez lentement. Aller de pair avec le contrôle des portions, c’est contrôler le rythme auquel vous mangez. Il a été démontré que manger lentement améliore la digestion et aide les personnes à perdre du poids parce qu’il donne à votre corps le temps dont il a besoin pour reconnaître qu’il est plein avant de manger plus que ce dont vous avez besoin. Il est courant pour les mangeurs rapides de manger bien au-delà du point de satiété sans le reconnaître, car il faut plusieurs minutes au cerveau pour envoyer le signal qu’il en a assez. Cela peut également entraîner des pics de glycémie plus élevés auxquels votre corps n’est peut-être pas prêt à faire face. Jeûne intermittent. Le jeûne intermittent est l’endroit ou vous fixez une heure précise, habituellement plusieurs heures, pour manger, et ou vous ne consommez pas d’aliments à l’extérieur de cette fenêtre. Des études ont suggéré que le maintien d’un programme de jeûne intermittent pourrait aider à gérer les taux de glycémie (3). Cependant, tout le monde ne peut pas s’habituer à manger de cette façon, donc cette stratégie peut ne pas fonctionner pour vous. Etalez vos glucides. En répartissant votre apport en glucides tout au long de la journée, vous éviterez les fortes pics de glycémie qui accompagnent une consommation excessive de glucides. Cette technique peut être utilisée seule ou en combinaison avec un jeûne intermittent.

Changements de mode de vie

sucre

La nourriture n’est qu’une partie de l’équation. Le maintien d’un taux de glycémie sain implique souvent des changements dans le mode de vie. Faites de l’exercice. Il a été démontré que l’exercice régulier aide à augmenter la sensibilité à l’insuline, ce qui permet à votre corps de manipuler plus facilement les sucres que vous consommez. L’exercice peut aussi vous aider à perdre du poids et, comme n’importe quel médecin vous le dira, perdre du poids est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour réduire votre glycémie et votre risque de diabète. Restez hydraté. Une bonne hydratation présente de nombreux avantages pour la santé. L’une des plus évidentes est qu’elle aide votre corps à éliminer les toxines. Il agit également avec les reins pour éliminer les sucres en excès de votre sang. Essayez cependant de vous en tenir à l’eau et aux boissons non sucrées. Les boissons sucrées ne feront qu’aggraver le problème. Reposez-vous suffisamment. La qualité du sommeil a été liée à la régulation de la glycémie, de la sensibilité à l’insuline et de la production de cortisol. Il a également été démontré que le manque de sommeil entraîne une augmentation de l’appétit, ce qui entraîne souvent une prise de poids (4). Limitez votre consommation d’alcool. Une consommation excessive d’alcool a été associée à une aggravation de la glycémie chez les diabétiques (5). Cela peut entraîner des taux de glycémie trop élevés ou trop faibles. Arrête de fumer. La nicotine provoque une résistance à l’insuline, ce qui signifie que l’insuline de votre corps est incapable d’éliminer les sucres du sang aussi efficacement qu’elle le devrait (6). Et, bien sûr, le tabagisme cause une foule d’autres problèmes de santé. Essayez de vous détendre. Le stress est un facteur important qui contribue à tous les types de maladies, y compris le diabète. Envisagez de vous adonner à un passe-temps pour vous détendre, comme la méditation, si vous ne le faites pas déjà. Ce ne sont là que quelques exemples de ce que vous pouvez faire pour améliorer votre santé et maintenir votre glycémie à un niveau sain. Essayez-en un, quelques-uns ou tous. Faites-nous savoir lesquels fonctionnent le mieux pour vous. 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *