Santé

Demander pardon à nos enfants

Nous, les parents, souhaitons inculquer à nos petits l’humilité et l’éducation. À cette fin, entre autres, nous insistons souvent pour qu’ils demandent pardon lorsqu’ils ont dit ou fait quelque chose de mal ou d’inapproprié. Mais Sommes-nous capables de demander pardon à nos enfants ?

Demander pardon à nos enfants : un signe de faiblesse ?

De nombreux parents sont conscients qu’ils sont le modèle et la principale référence pour leurs enfants, ils essaient donc de donner une image de fermeté. Ils pensent que pour être une figure d’autorité, ils doivent être infaillibles et confiants. Ils estiment que le fait de supposer qu’une erreur leur ferait perdre leur crédibilité auprès de leurs enfants.

Bien au contraire. Les enfants nous observent, nous imitent et intériorisent nos comportements pour leur propre répertoire. Cependant, un père qui ne montre jamais son côté le plus humain et le plus vulnérable peut faire sentir à son enfant que quelque chose ne va pas chez lui. Un père qui ne considère pas l’erreur comme un élément naturel du processus de la vie peut générer chez ses enfants la peur de se tromper et d’être déçu.

Ces enfants se sentiront faibles et inadaptés lorsqu’ils commettront une erreur. Ils essaieront par tous les moyens de cacher leurs erreurs et de rester fermes dans le mensonge, si nécessaire, afin de ne pas assumer leur échec.

D’autre part, les parents qui font preuve d’humilité et d’humanité, transmettront à leurs enfants le message qu’il est normal et acceptable de se tromper. Et que le fait de pouvoir assumer l’erreur et d’essayer de la corriger est la bonne voie.

Comment demander pardon à nos enfants ?

Il y a certains indices à garder à l’esprit lorsqu’on s’excuse. Ce doit être sincère, sérieux et réel. Il ne suffit pas de dire « Je suis désolé. » en passant ou accompagné d’excuses ou d’autojustification.

Pour commencer, il est important de se mettre à la hauteur de l’enfant et de le regarder dans les yeux. Notre pardon doit être accompagné d’une explication de nos sentiments ; nous devons exprimer que nous savons et reconnaissons notre erreur.

Nous devons alors lui laisser une place pour exprimer son opinion et ses sentiments, qu’il choisisse ou non d’accepter notre pardon. Les enfants ont parfois besoin de temps pour assimiler et comprendre la situation, et nous ne devons pas faire pression sur eux pour qu’ils acceptent nos excuses en premier lieu. Nous devons également respecter leurs émotions.

Enfin, nous ne devons pas oublier que « Je suis désolé. » ne sont pas les mots magiques pour justifier un quelconque comportement. Le pardon doit s’accompagner de la ferme volonté de ne pas répéter l’erreur. En outre, s’il est possible de réparer les dommages causés, il faut le faire.

Que signifie le pardon ?

  1. Cela signifie, tout d’abord, que vous assumez l’entière responsabilité de votre comportement. En tant qu’adultes, il est sain d’assumer la responsabilité de notre gestion émotionnelle et de ne pas blâmer les circonstances ou le comportement de nos enfants. Demander le pardon n’a pas de mais, cela signifie : « Je suis désolé, mais vous m’avez fait perdre mon sang-froid. »
  2. Le pardon doit être sincère. Elle ne peut devenir un outil de manipulation émotionnelle pour que, finalement, l’autre admette que vous aviez raison. Le pardon n’est peut-être pas réciproque, mais vous devez seulement veiller à ce que votre part soit vraie.
  3. S’excuser ne signifie pas être d’accord avec l’enfant ou changer de point de vue. Cela signifie simplement que vous regrettez les manières, les mots utilisés ou le fait de lui avoir fait du tort, et que vous voulez résoudre la situation dans le respect.Demander pardon à nos enfants.

Qu’est-ce que cela signifie de s’excuser ?

Les parents sont les modèles ultimes pour les enfants, et ils apprennent de nous. En leur demandant de nous pardonner, nous les transmettons :

  • Que l’erreur est humaine, que nous faisons tous des erreurs et que c’est normal. Que l’action à entreprendre consiste à prendre des responsabilités et à en tirer des enseignements. Nous leur apprenons l’affirmation de soi, à reconnaître nos échecs et à exprimer des excuses sincères.
  • Que vous vous souciez de sa personne et de ses sentiments. Que vous réalisiez ce que vous lui avez fait ressentir et que pour vous, votre amour pour lui l’emporte sur votre fierté. Nous montrons ainsi de l’empathie et la nécessité de se mettre à la place de l’autre et de prendre en compte la façon dont vos actions affectent ses émotions.
  • Que le pardon est un outil interpersonnel utile et nécessaire. Qu’en demandant pardon, un lien de guérison se crée entre les deux personnes qui commence à réparer les dégâts.

Vous pourriez également aimer...