Santé

Comment favoriser la flexibilité psychologique de vos enfants ?

Nous connaissons tous certaines de ces personnes dynamiques et décisives qui font face à l’inattendu avec créativité et confiance. Mais nous connaissons aussi des personnes qui se sentent paralysées par le changement et qui ne peuvent pas réorienter leur parcours. Ces différences sont fondées sur la flexibilité psychologique de chaque individu, un concept qui devrait être promu dès les premières années de la vie.

C’est une compétence cognitive qui continue à se développer jusqu’à l’âge de 20 ans environ. Mais, malgré cela, il est nécessaire de travailler sur la flexibilité psychologique dès le début, car aidera les enfants à atteindre un plus grand bien-être émotionnel, des relations sociales plus stables et plus satisfaisantes et une plus grande réussite dans la vie.

Rigidité et flexibilité

La flexibilité mentale est la capacité de modifier les pensées et le comportement en fonction des exigences de l’environnement. Il s’agit de la capacité à percevoir différents points de vue et à générer des options et des alternatives lorsque notre idée initiale ne fonctionne plus. Elle est mise en œuvre dans diverses situations de la vie quotidienne. Par exemple, lorsque la classe est terminée et que l’enfant doit passer des mathématiques au langage. Ou quand je m’attendais à manger des macaronis à la tomate mais que la sauce a disparu.

Un enfant qui est sujet à la raideur sera extrêmement frustré par cette situation et refusera de manger autre chose. Le changement inattendu, bien que petit et sans importance, vous causera un grand malaise et vous ne trouverez pas les ressources nécessaires pour faire face à la situation.

Au contraire, un nourrisson avec lequel on a travaillé la souplesse psychologique sera moins perturbé par cet incident. Vous pourrez accepter la réalité plus rapidement et chercher des alternatives et des solutions. Vous pouvez donc décider de manger le macaroni seul ou avec d’autres ingrédients. Ou bien vous pouvez demander de reporter les pâtes au lendemain et aller acheter la sauce l’après-midi même.

Il s’agit d’une situation simple et quotidienne dans laquelle le degré de flexibilité psychologique fait la différence entre l’insatisfaction et la résolution des problèmes. Mais ses avantages se répercutent dans de nombreuses autres circonstances.

Les avantages de la flexibilité psychologique

  • Aide l’enfant à s’adapter aux changements plus rapidement et avec moins de souffrance. Accepter et supposer que leurs attentes ne seront pas toujours satisfaites et mettre leur créativité au service d’autres options. Au lieu d’être maintenu dans un état d’esprit négatif par son désir frustré, il sera en mesure de trouver d’autres moyens de parvenir à une solution satisfaisante.
  • Améliore la capacité de l’enfant à percevoir les informations provenant de son environnement et à modifier son comportement selon elle. Il vous sera ainsi plus facile de passer d’un cadre formel, tel que la classe, à un cadre plus détendu, tel que la récréation. Vous serez en mesure de moduler votre comportement pour réussir dans différentes situations. Vous pourrez être calme et attentif en classe, et discuter et participer avec vos camarades de classe à la pause.
  • Elle augmente votre capacité d’empathie en vous permettant de vous ouvrir à différents points de vue. La flexibilité psychologique permet à l’enfant d’aller au-delà de sa propre opinion pour comprendre qu’il existe différentes façons de comprendre les situations. Cela vous aidera à être plus tolérant et à mieux comprendre les personnes qui vous entourent.Flexibilité psychologique.

Renforcer la flexibilité psychologique de l’enfant

Comme vous pouvez le voir, la flexibilité psychologique aide les enfants à voir comment ils peuvent eux-mêmes générer des changements dans leurs émotions. Elle les incite à rechercher des alternatives plutôt que de s’enliser dans le négatif et encourage la tolérance et la compréhension des autres. En bref : favorise le développement d’enfants plus autonomes, créatifs, heureux et en bonne santé.

Si vous voulez améliorer la flexibilité psychologique de votre enfant, profite de toute circonstance quotidienne pour analyser ensemble différentes perspectives. Face à la frustration, encouragez-le à trouver une solution différente. Lorsqu’un ami est en colère, encouragez-le à essayer d’imaginer ce que l’autre enfant pense et ressent. S’il est triste, montrez-lui comment il peut changer son humeur en changeant ses pensées.

Aidez-le à stimuler sa créativité et son imagination, et à penser différemment. Mais surtout, écoutez-le. Planter des situations et écouter leur opinion, valoriser leurs idées, applaudir leur ingéniosité. Et n’oubliez pas de le pratiquer pour vous-même. Votre attention et votre exemple seront sa plus grande motivation pour la flexibilité.

Vous pourriez également aimer...